top of page
  • Photo du rédacteurStéphane CAVOIT

Les images de la Ferrari 333 SP aux 24 heures du Mans.

Il y a 30 ans, la Ferrari 333 SP faisait ses premiers tours de roues en course. Cette puissante barchetta était propulsée par un moteur V12 de 3 997 cm3 , développé directement à partir du moteur de Formule 1 de la Scuderia. Le moteur développait 650 chevaux, ce qui, pour une voiture pesant seulement 860 kg, était suffisant pour atteindre une vitesse de pointe de 368 km/h.

Le châssis monocoque sophistiqué en nid d'abeilles développé par Ferrari assurait une voiture hautement compétitive sur piste.

De plus, la carrosserie légère offrait une réduction significative du poids, ce qui contribuait à augmenter les performances globales de la voiture. Cette légèreté permettait également une meilleure répartition des masses, améliorant ainsi la tenue de route.

Enfin, la conception en nid d'abeilles du châssis monocoque apportait une grande rigidité à la structure de la voiture, offrant une excellente stabilité et une meilleure résistance aux forces générées lors des virages et des accélérations.

La carrière en course de la Ferrari 333 SP a été particulièrement brillante. Elle a remporté au total 47 victoires internationales et 12 championnats. Elle a notamment dominé les courses de voitures de sport dans les années 1990. Son plus beau fait d'armes est peut-être la victoire aux 24 Heures de Daytona en 1998.


Voici les images de la belle italienne lors de ses cinq participations aux 24 heures du Mans.


24 heures du Mans 1995 - Team Euromotorsport Racing
24 heures du Mans 1996 - Team Scandia / Racing for Belgium
24 heures du Mans 1996 - Team Rocketsports
24 heures du Mans 1997 - Team Moretti Racing
24 heures du Mans 1997 - Team Pilot Racing
24 heures du Mans 1998. Team Doyle Risi Racing
24 heures du Mans 1998 - Team JB Racing
24 heures du Mans 1998 - Team Pilot Racing
24 heures du Mans 1998 - Team Moretti Racing
24 heures du Mans 1999 - Team JB Racing

Crédit photos : Stéphane CAVOIT / RACINGSHOOTS

Comments


bottom of page