top of page
  • Photo du rédacteurBruno GAGLIARDI

6 HEURES DE MONZA 2023. QUALIFICATIONS.

Dernière mise à jour : 10 juil. 2023

C’est sous une chaleur écrasante que se sont déroulées les qualifications pour la course des 6 heures qui débutera à 12h30 ce dimanche. Le format est une session de 15 minutes pour chaque catégorie. Plusieurs sorties de piste ont provoqué l’interruption momentanée de la séance à cause de la présence de graviers sur le tracé.

En LMGTE AM c’est Sarah Bovy qui a assuré la pole pour l’équipage des Iron Dames sur la Porsche n° 85.

En LMP2 C’est Robert Kubica qui a fait le meilleur temps pour le team WRT.

En Hypercar on pouvait s’attendre au meilleur pour Peugeot après la très belle prestation de Jean Eric Vergne le matin dans la troisième séance d’essais libres où il réalisa le meilleur temps. Celui ci n’a pas réalisé la pôle position mais il partira, avec sa très belle Peugeot à la nouvelle décoration vue au Mans, en 4ème position. 3 dixièmes le sépare de la première place sur la grille.

C’est Kobayashi qui s’est chargé de ramener la pole dans le giron de Toyota. Il a devancé de 17 millièmes Fuoco et sa Ferrari n° 50. La Toyota n° 8 partira en troisième position.

Cadillac partira en 5ème position, la première Porsche 963 pilotée par Cameron, Christensen, Makowiecki partira 8ème. Le Français partira devant la Porsche n°38 de Hertz Team JOTA et la 963 d’usine n°6.

Doriane Pin avec ses deux compères, M. BECHE et D. KVYAT, se classent à la 7éme position en catégorie LMP2.

En F1 Academy, deux courses mouvementées avec la victoire de Marta Garcia sur la course 1 et de la Suissesse Léna Bühler pour la course 2.

En F3 historiques, c’est le monégasque Frederic Lajoux qui partait en pôle qu'il a décrochée au forceps, Matthieu Chateaux était bien déterminé à remporter cette première place sur la grille. Malheureusement, Frederic Lajoux a été handicapé par une boite de vitesse à la troisième trop longue. Afin de compenser cet inconvénient, il attaqua très fort et fit un magistral tout droit dans Ascari. Il reparti 8ème et parvint à remonter 3ème dans l’aileron de Davide Leone, tandis que Matthieu Chateaux remportait la course.

A noter que pour la course 2, Fréderic Lajoux changera son pignon de 3ème avec la ferme intention de prendre sa revanche !

Grosse désillusion pour Fred Rouvier. Lors de la séance d'essais libres du vendredi, son moteur casse. Trois tours plus tard, son coéquipier Gian Luigi rencontre le même problème. L’équipe lui installe le moteur de réserve et se lance dans un contre la montre héroïque pour changer un piston et rectifier la culasse. L’auto est achevée in extrémiste pour la qualification mais la voiture était trop lente dans les lignes droites de Monza.

Bilan P4 sur la grille et P4 sous le damier à des années-lumière du podium. Aujourd’hui course 2 à 10h30 où Fred va faire de son mieux afin de remonter et d'assurer un bon résultant lors de cette course.

Crédit photos : Bruno GAGLIARDI / RACINGSHOOTS





bottom of page