top of page
  • Photo du rédacteurStéphane CAVOIT

Les images de la Porsche 911 GT1 aux 24 heures du Mans 1998.

Dernière mise à jour : 16 mai

La 66éme édition de l'épreuve mancelle, se soldent par les deux premières places pour les 911 GT1-98 engagées par le constructeur allemand suivies de près par la Nissan R390 GT1.

Elles sont pilotées par Jörg Müller, Uwe Alzen, Bob Wollek pour la n°25 et Laurent Aiello, Allan McNish, Stéphane Ortelli pour la n°26.

La porsche victorieuse pilotée par L-AIELLO, A-McNISH et S-ORTELLI

Porsche a modifié radicalement la voiture en mettant en place notamment, la première coque en fibre de carbone de l'histoire de la marque.

Les deux machines doivent faire face à de redoutables GT qui renforce la concurrence du moins sur le papier. Devant elles se dressent les Mercedes CLK LM, Nissan R390 GT1, Toyota GT-One sans oublier le prototype BMW.

La difficulté de l'épreuve met fin aux ambitions de Mercedes et de BMW dans le premier quart de celle ci. Il ne reste donc que les deux marques nippones pour inquiéter les 911 G1-98.

Après une nuit sans encombre où les voitures ont luttés pour la première place, les deux 911 GT1-98 sont immobilisées dans les stands durant une trentaine de minutes. La n°25 a endommagé son fond plat après un passage par un bac à gravier et la n°26 pour un problème de canalisation d'eau.

La Toyota GT-One n°29 en profite et passe en tête devant le trio Aiello, Ortelli, McNish et Wollek, Müller, Alzen. Malheureusement pour le trio Ralf Kelleners, Thierry Boutsen, Geoff Lees sont trahis par la boite de vitesses de leur machine à 90 minutes du drapeau à damier.

Porsche réalise un superbe doublé et c'est la dix-septième fois que le constructeur remporte la célèbre course d'endurance.


Crédit photos : Stéphane CAVOIT / RACINGSHOOTS



Comentarios


bottom of page