top of page
  • Photo du rédacteurAlicia Quenard

F4 : Résumé du Pau Motors Festival 2023

C'est dans les rues de Pau que l'on reconnait les meilleurs pilotes paraît-il. Pour le 80e Grand Prix de Pau, la formule 4 a eu la lourde responsabilité de le représenter suite au désistement de l'Euroformula. Les futurs grands pilotes de demain se sont donc affronté sur piste sèche, grasse et humide au rythme du climat palois.

Course 1, la remontada d'Enzo Peugeot


Kévin Foster parti leader, fini en tête en queue dans le virage Foch. Le canadien perd beaucoup de temps et fini sa course à la 17e position. Parti en sixième position, Enzo Peugeot à su trouver les opportunités. Après les fautes de ses adversaires, le jeune français s'est rapproché de la victoire de bataille en bataille. Après une lutte acharnée contre Evan Giltaire, Enzo fini sa course sur la première marche du podium. Evan Giltaire fini second de la première course devant Hiyu Yamakoshi, le jeune japonais parti deuxième sur la grille de départ.

Course 2, Berry Garrett s'impose dans les rues de Pau

Lors de la course 2, Bery Garrett a su garder son sang-froid malgré des événements perturbateurs. En effet, cette deuxième course fut riche en émotion et en casse. Lors du départ, le canadien Kévin Foster a tenté un dépassement sur le japonais Hiyu Yamakoshi impliquant un contact avec Evan Giltaire. Evan et Hiyu ont été contraints d'abandonner en début de course. Au troisième tour, Pol Lopez percute violemment de rail au début de la ligne droite. Le sur-accident est arrivé en impliquant pas moins de 4 monoplaces dont Adrien Closmenil, Andreï Duna, Romain Andriolo et Jason Leung. La course fut interrompue pendant près de 30 minutes le temps de nettoyer les débris de la piste et de réparer les rails. Plus de peur que de mal pour les pilotes. A la relance, ce fut une bataille en continuité entre Enzo Peugeot et Berry Garett. Jusqu'au passage à damier, les deux pilotes s'en sont donné à coeur joie pour offrir un superbe spectacle aux passionnés. La dernier mot revient à Berry Garett après une course menée avec brio devant Enzo Peugeot et Yani Stevenheydens.

Course 3, Enzo Peugeot remporte le 80e Grand Prix de Pau.

C'est sous un soleil caché que la dernière course de formule 4 commence dans les rues de Pau. A l'extinction des feux, Kévin Foster a su conserver sa place de leader malgré la menace d'Evan Giltaire et Enzo Peugeot. Après quelques tours de courses, Evan Giltaire surprend Kévin Foster au freinage. Le jeune académicien prend la tête de la course. Comme la réputation du Grand Prix de Pau est le climat changeant, le temps à décider de changer, une averse s'abat sur les pilotes de formule 4. Suite à ce changement d'adhérence, Leonardo Megna et Yaroslav Veselaho partent à la faute. Afin d'éviter un sur-accident, les commissaires ont sorti le drapeau rouge afin que les pilotes chaussent leurs pneus pluies. Lors de la relance, Enzo Peugeot se révèle sous la pluie et dépasse ses adversaires pour finir à la première position. Kévin Foster commet la même erreur qu'en course 1, le canadien a dû abandonner. Cette erreur permet à Yani Stevenheydens de finir sur la troisième marche du podium devant Evan Giltaire.

Crédit photos : Alicia QUENARD / RACINGSHOOTS

コメント


bottom of page