top of page
  • Photo du rédacteurAlicia Quenard

F1 : Max Verstappen triomphe entre les rails et les gouttes.

Pour le 79e Grand Prix de Monaco, Max Verstappen a signé la pole positon devant Fernando Alonso et Charles Leclerc. Malheureusement, Charles, qui dispute son grand prix à domicile écope de 3 places de pénalité pour avoir gêné Lando Norris lors des qualifications. Sergio Perez parti à la faute en Q1, remportera-t-il une deuxième fois le Grand Prix de Monaco ?

Stratégie en début de course dans les rues de Monaco.

Max Verstappen prend un bon départ. Fernando Alonso tente de se défendre contre Esteban Ocon. Tous les pilotes sont bien passés dans les rues étroites de Monaco pour ce démarrage. Lance Stroll se fait serrer par Alexander Albon à l'entame du premier tour. La voiture de Stroll doit être endommagée par ce contact. Au deuxième tour, une étonnante stratégie se met en place pour Sergio Perez, Guanyou Zhou et Niko Hulkenberg. Ces pilotes rentrent au stand chausser des gommes dures (blanches). Au 11e tour, Carlos Sainz tente d'attaquer Esteban Ocon. Les deux pilotes se touchent, l'espagnol a abimé son aileron avant. Au 26e tour, Carlos Sainz et Fernando Alonso souffre de graining important. Pendant ce temps-là, la météo devient menaçante. Au 31e tour, Max Verstappen est dans le trafic. Le néerlandais prend un tour sur Sergio Perez, une étape douloureuse pour le mexicain qui voit agiter les drapeaux bleus pour laisser passer son coéquipier. Sergio Perez profite du passage de Verstappen pour doubler ses concurrents qui s'écartent au passage du leader. Dans son élan, le mexicain touche Lance Stroll et doit changer son aileron. Sergio Perez repart 19e. Deux tours après, Esteban Ocon rentre au stand pour mettre des gommes dures. La majorité des pilotes sont en gommes dures.


Max Verstappen triomphe sous des conditions difficiles.

Au 52e tour, la pluie fait son entrée sur la piste de Monaco. Deux tours après, Max Verstappen se plaint de ses pneumatiques slick très endommagées ; il est obligé de rouler très doucement sous la pluie. Dans un même temps, Fernando Alonso chausse des gommes médium (jaunes). Au 55e tour, Carlos Sainz part à la faute au virage de Mirabeau, l'espagnol peut repartir sans conséquences. Dans ce même tour, Max Verstappen chausse des gommes intermédiaires (vertes). La pluie a semée le bazar sur la principauté de Monaco, désormais le classement est le suivant : Max Verstappen , Fernando Alonso, Esteban Ocon, Lewis Hamilton et George Russell. Tous les pilotes sont en gommes intermédiaires sauf Kevin Magnussen. A 20 tours de l'arrivée, Kevin Magnussen touche le mur dans le dernier virage, le danois parvient à regagner les stands pour changer de gommes et son aileron avant. Le pilote Haas passe aux pneus maxi pluies (bleus). Lors du 63e tour, Lance Stroll abandonne, ce fut une course compliquée pour le canadien. Max Verstappen victorieux de ce grand prix termine sur la première marche du podium devant Fernando Alonso et Esteban Ocon.


Crédit photo : Red Bull

Comments


bottom of page