top of page
  • Photo du rédacteurAlicia Quenard

F1: Les McLaren sur les traces de Verstappen au Qatar.

Le grand prix de Qatar s'effectue sous le format "test". Vendredi, les qualifications ont eu lieu, Max Verstappen a signé la pole position devant George Russell et Lewis Hamilton. Pour la course Sprint, Oscar Piastri signe la pole position et la termine en tant que vainqueur devant Max Verstappen. C'est un excellent weekend pour les McLaren. Du côté des Redbull, Max Verstappen est titré pour la troisième fois champion du monde de F1, les points et les victoires parlent d'eux mêmes. Ce dimanche a lieu la course longue, les McLaren vont-elles dominer les Mercedes ?

Les limites de la piste trop limite pour les pilotes.


Avant d'entamer les tours de reconnaissances, Carlos Sainz à un soucis dans le réservoir de carburant sur sa monoplace, l'espagnol ne pourra pas réaliser le Grand prix du Qatar. Lors du départ, Lewis Hamilton s'accroche avec George Russell. Hamilton est contraint d'abandonner, Russell repart avec la voiture très endommagé. Le procédure de safety car est mise en place. Au 4e tour, sous safety car, les pilotes en profitent pour changer de gommes. La relance se passe sans encombre à l'entame du 5e tour. Sergio Perez, parti de la voie des stands, est remonté à la 13e position.


Au 27e tour, Sergio Perez écope de 5 secondes de pénalité pour avoir dépasser 3 fois les limites de pistes. Dans un même temps, Lando Norris chausse des gommes jaunes (mediums). Le britannique effectue un arrêt d'une seconde et huit dixième ! Au 33e tour, Fernando Alonso se fait une petite frayeur, il élargit trop sa manœuvre et perd l'arrière. L'espagnol est contraint de passer dans le bac à gravier. Le retour sur l'asphalte se fait dangereusement pour Alonso, le pilote a tracé tout droit sans se soucier de ses adversaires. Au 41e tour, Sergio Perez reprend 5 secondes de pénalités toujours dû aux limites de piste. Pierre Gasly écope de 10 secondes à son tour et Alexander Albon de 5 secondes. Les limites de la piste font fureur en terme de pénalité ! Le tour suivant, Logan Sargent abandonne, le pilote Williams ne se sent pas bien suite à la chaleur excessive du Qatar.


A deux tours de la fin, Pierre Gasly dépasse en dehors des limites Lance Stroll, le français rend la neuvième place à son adversaire. Dans un même temps, Lance Stroll, comme Pierre Gasly et Sergio Perez écope d'un total de 10 secondes de pénalité lié aux dépassements des limites de pistes.


A la fin du 57e tour, le drapeau à damier est levé, Max Verstappen remporte le Grand prix du Qatar devant les deux McLaren. Oscar Piastri termine à la deuxième position et Lando Norris conclut le podium.


Crédit photos : IconSport


Comments


bottom of page