top of page
  • Photo du rédacteurAlicia Quénard

F1 : Doublé Redbull, une Ferrari sur le podium.

Nous voici au quatrième grand prix de la saison : Le grand prix du Japon. Hier, Max Verstappen signe la pole position devant Sergio Perez et Lando Norris. Avec deux victoires et un abandon, Max Verstappen va-t-il continuer de creuser l'écart sur ses adversaires ?


Un premier départ mouvementé impliquant un deuxième départ arrêté.


Max Verstappen réalise un bon départ. Tout d'un coup, fait de course. Lors du départ, au virage n°3, Daniel Ricciardo et Alexander Albon se touchent. Les deux pilotes se retrouvent dans les murs de pneumatiques. Ils sont ok, mais sont contraints d'abandonner. La procédure de drapeau rouge est mise en place pour enlever les débris et les monoplaces endommagées. A la fin de l'immobilisation de la course, les pilotes repartent en départ arrêté. Pour ce second départ, Fernando Alonso bataille avec Carlos Sainz. Max Verstappen effectue un départ similaire à son premier. A l'arrière du peloton, Pierre Gasly et Esteban Ocon se frictionnent. Plus de peur que de mal pour les deux pilotes qui n'ont pas de dommages sur leurs monoplaces.


Trois arrêts pour les F1 à Suzuka.


Au 11e tour, le leader passe du sur-virage au sous-virage. Dans un même temps, Lewis Hamilton a une légère dégradation de ses pneumatiques. Lando Norris compte anticiper l'arrêt des Ferrari afin de conserver sa troisième position. Le britannique rentre alors à l'entame du douzième tour de course. Deux tours après, Guanyou Zhou abandonne suite à un problème mécanique. Au 16e tour, Sergio Perez et Carlos Sainz changent de gommes. Les deux pilotes mettent des gommes medium (jaunes). Max Verstappen effectue son arrêt le tour suivant. Au 17e tour, le classement est le suivant : Charles Leclerc, Max Verstappen, George Russell, Lando Norris et Lewis Hamilton. Dès le 19e tour, Sergio Perez remonte à la quatrième position. Le tour suivant Max Verstappen est collé à Charles Leclerc et le double à l'aide du DRS sans difficulté. Le néerlandais repasse leader. 24e tour, Lewis Hamilton met des gommes dures (blanches). Dans un même temps, Charles Leclerc sort trop large dans un virage. Sergio Perez en profite et dépasse le monégasque. Dix tours après, Fernando Alonso s'arrête pour couvrir la stratégie de Carlos Sainz. Sergio Perez et Max Verstappen changent de gommes à tour de rôle. Les pilotes sont majoritairement en gommes dures.


Au 42e tour, Logan Sargent tire tout droit au virage n°9 et finit dans le bac. Le pilote Williams parvient à s'en sortir et repart. Max Verstappen réalise ce dimanche, sa troisième victoire devant son coéquipier Sergio Perez. Carlos Sainz monte sur la troisième marche du podium, Charles Leclerc le succède à 4,7 secondes.


CREDITS PHOTOS : AFP - Yuichi YAMAZAKI

Comments


bottom of page