top of page
  • Photo du rédacteurAlicia Quénard

T.T.E PIRELLI SERIES 2024.

Le format de ce meeting d’endurance est ouvert aux berlines et aux GT de tous types et de toutes marques. Les voitures sont réparties en quatre catégories bien distinctes qui vont de T1, T2, JS2 R à T4. Il comprend une séance de qualifications de 40 minutes et la course de 4 ou 6 heures suivant les épreuves. Après quatorze saisons, le championnat a bien évolué. L'intégration de nouvelles disciplines, a conduit a renommer ce championnat. Le partenaire Pirelli figure désormais dans l'intitulé de ce championnat d'endurance.

Le Trophée Tourisme Endurance est entré dans sa seconde moitié de saison avec une étape passionnante sur le circuit Dijon-Prenois qui s'est déroulé du 5 au 7 juillet dernier. Le tracé bourguignon, connu pour ses courbes rapides et ses défis techniques, a donné un beau week-end de compétition, où la vitesse et la convivialité ont été au rendez-vous.

Après la manche sur le Circuit Paul Ricard avec une arrivée nocturne, le TTE Pirelli Series est revenu à des horaires plus habituels. La course d'endurance de 4 heures s'est déroulé le dimanche après midi. Ce meeting fut passionnant avec plusieurs nouveautés et des retours notables.

Le Trophée Ligier JS2 R, instauré au début de la saison, continue de gagner en popularité. De nouveaux concurrents se sont joints à la compétition, notamment les équipes Lemal et SK Racing, ainsi que l'écurie HMC, bien connue pour leur participation en courses de prototypes. Leur présence a ajouté du piquant à la compétition et des affrontements intéressants avec les habitués de la discipline.

En parallèle, le TTE Pirelli Light a fait son retour après une première manche réussie sur le circuit Paul Ricard. Cette catégorie, destinée aux voitures plus légères et agiles, a offert également des courses palpitantes et une diversité de véhicules sur la grille de départ. Le TTE Pirelli Light offre une porte d’entrée accessible dans le monde de l’Endurance avec des courses d’une heure. Le Free Racing version Proto était également présent, garantissant des courses palpitantes pour les amateurs de prototypes.

De plus, le TTE a accueilli la troisième manche de la Sprint Cup by Funyo, ajoutant encore plus de compétitivité et d'excitation à l'événement. Les passionnés de prototypes en tous genres ont eu de quoi se réjouir avec cette diversité sur la grille de départ. Les Mitjet et Formule Renault, deux formules monotypes, faisaient partie aussi du programme. Ces catégories promettent généralement des batailles serrées sur le circuit classique et rapide de Dijon-Prenois.

La seconde épreuve du Championnat de France de Superkart s'est également déroulé durant le weekend. Malgré une météo capricieuse, le pilote Allemand Andréas JOST a cumulé 2 victoires et 3 podiums sur les trois courses.

Le dimanche après-midi avec une grille de départ comportant 42 voitures, les passionnés de sport automobile ont profité d'un spectacle intense et varié, où stratégie, endurance et performance ont été les maîtres mots. La variété des catégories et des courses ont comblé les attentes des spectateurs présents. Retrouvez ci dessous, quelques images de notre photographe Bruno, qui était présent en bord de piste pour l'occasion.

Crédits photos : Bruno GAGLIARDI / RACINGSHOOTS


Kommentare


bottom of page