top of page
  • Photo du rédacteurAlicia Quenard

F1: Max Verstappen vainqueur à domicile avec un pari risqué en fin de course.

Pour ce 1088 éme grand prix, les F1 se sont implantées dans les paddocks du Red Bull Ring. C'est sous une tribune comblée d'orange que Max Verstappen a signé sa pole position devant Charles Leclerc et Carlos Sainz. Les Ferrari vont-elles rivaliser la Redbull du Néerlandais pour son grand prix à domicile ?

Victoire et meilleur tour de Max Verstappen sous une pluie de pénalité.


Alonso, Bottas et Magnussen partent en pneus durs (blancs), le reste des pilotes partent en gommes medium (jaunes). Lors du départ, Charles Leclerc attaque Max Verstappen, le néerlandais freine plus fort au second virage et prend de l'avance. Dans un même temps, Yuki Tsunoda traverse le bac à gravier. Le japonais subit des dommages sur sa voiture et rentre au stand faire un check-up. Lors du deuxième tour, une safetycar prend place pour enlever les débris de l'Alpha Tauri de la piste. Kévin Magnussen profite de cette intervention pour chausser des gommes medium (jaunes). Lors de la relance, Max Verstappen endort ses adversaires. Au 10e, nous apprenons que Ferrari utilise le plan "pas d'attaque entre coéquipiers", seulement, Carlos Sainz est à 6 dixièmes de son coéquipier. Au douzième tour, Lewis Hamilton a dépassé 3 fois les limites de la piste, le britannique n'a donc plus le droit à l'erreur. Deux tours suivants, Niko Hulkenberg subit une perte de puissance et abandonne, une procédure de virtual safety car est mise en place afin d'extraire la Haas de l'échappatoire. Les deux Ferrari en profitent pour changer de gommes, les deux arrêts ont été trop longs. Au 19e tour, Carlos Sainz double Lewis Hamilton et se rapproche de la troisième position attribuée temporairement à Sergio Perez. Quatre tours après, Lando Norris double Lewis Hamilton, le septuple champion du monde à commis une petite erreur. Dans un même temps, Carlos Sainz prend 5 secondes de pénalité pour non-respect des limites de piste. À l'entame du 30e tour, Max Verstappen chausse un nouveau train de gomme tendre (jaunes), il repart à la troisième position. Le néerlandais redevient leader cinq tour après. Au 42e tour, Pierre Gasly prend cinq secondes de pénalité pour la même raison que Carlos Sainz. À 10 tours du damier, Carlos Sainz tente de défendre sa troisième place sur Sergio Perez, mais en vain. Le mexicain prend la 3e position. Lors du 66e tour, c'est Logan Sargeant qui prend 5 secondes, les pénalités tombent autant que les temps des pilotes en qualif. À deux tours de la fin, Max Verstappen chausse un nouveau train de gomme pour tenter le meilleur tour en course en plus de sa victoire.


Crédit photos : L'Equipe.

Comentarios


bottom of page