top of page
  • Photo du rédacteurAlicia Quenard

F1 : Max Verstappen en fuego à Barcelona.

Le 7e rendez-vous F1 se déroule sous les nuages menaçant d'Espagne, avec une température de 31°c sur la piste. Fernando Alonso, star de ce grand prix, a connu quelques difficultés en qualification. L'espagnol réalisant son grand prix à domicile s'est qualifié à la huitième position. Max Verstappen a signé la pole position sans complication. Carlos Sainz a effectué le deuxième meilleur temps devant la McLaren de Lando Norris. Charles Leclerc a connu un problème sur sa monoplace, le monégasque n'a pas pu passer la Q3 et partira de la voie des stands.

Stratégie Ferrari et victoire de Max Verstappen.


Max Verstappen est contraint de se défendre contre Carlos Sainz dans ce départ. Lando Norris a des dommages sur sa monoplace suite à un contact avec Lewis Hamilton. Le pilote McLaren perd tout l'avantage de sa fabuleuse qualification en changeant son aileron avant, il repart à la dernière position. Au 13e tour, une bataille éclate entre Hulkenberg, Tsunoda et Zhou pour la quatorzième position. Yuki Tsunoda a eu le dernier mot sur ses concurrents. Pendant ce temps - là, Lewis Hamilton remonte sur Carlos Sainz et tente de lui prendre la troisième place. A l'entame du 16e tour, Carlos Sainz chausse des gommes medium ( jaunes). Le tour suivant, Charles Leclerc exécute son pit stop. La stratégie de Ferrari est étonnante car le monégasque repart avec des gommes tendres (rouges). Lors du 20e tours, Fernando Alonso, le pilote phare de ce grand prix réalise son arrêt aux puits. L'espagnol chausse des gommes tendres (rouges). Au 25e tour, Lewis Hamilton chausse des gommes medium (jaunes). L'arrêt fut un poil trop long pour le britannique. Quelques tours après Max Verstappen exécute son arrêt au stand pour passer des gommes dures (blanche). Le néerlandais reste leader. Lors du 42e tour, Carlos Sainz effectue son deuxième arrêt au stand. Charles Leclerc suit la même stratégie que son coéquipier en chaussant des gommes dures (blanches). Au 46e tour, George Russell effectue son deuxième arrêt. Dans un même temps, Max Verstappen a deux avertissements pour "dépassement des limites de la piste". Cinq tours après, Sergio Perez chausse des gommes tendres. Le mexicain repart cinquième. A 6 tours de la fin, Max Verstappen prend son dernier avertissement avant pénalité. Le néerlandais parvient tout de même à prendre le meilleur tour en course ...


Max Verstappen remporte le Grand Prix d'Espagne devant les deux Mercedes.


Crédit photos : Eurosport

Kommentare


bottom of page