top of page
  • Photo du rédacteurAlicia Quénard

F1: Charles Leclerc gagne son 1er grand prix à domicile.

C'est parti pour le Grand Prix de Monaco. Mythique de part son histoire et son activité "people", les spectateurs y sont nombreux. Hier, Charles Leclerc, a signé la pole position à domicile. Le monégasque partira en tête devant Oscar Piastri et Carlos Sainz. Max Verstappen se qualifie sixième. En Q3, le néerlandais, avec une monoplace souffrant de sous-virage, a touché le mur tentant de prendre la pôle. Charles Leclerc remportera-t-il son premier grand prix à domicile ?

Crédit photo : Andrej ISAKOVIC / AFP

Un départ pimenté des Ferrari aux Haas.


Les deux Ferrari sont bien partis. Entre le secteur 1 et 2, Carlos Sainz crève et s'arrête. Quelques secondes plus tard, la procédure de drapeau rouge est mise en place suite à accrochage entre Sergio Perez et les deux Haas. Le mexicain sert la monoplace de Magnussen, les deux voitures s'emmêlent et tapent le mur emmenant Nico Hulkenberg avec. Pour tenter de vous faire imaginer la violence de ce choc dans les rues de Monaco, il ne reste que la coque de survie sur la Redbull n°11. Cet effroyable incident aura interrompu la course une quarantaine de minutes. Juste avant le drapeau rouge, faute d'un trop plein de témérité, les deux coéquipiers français s'accrochent entre eux. L'Alpine de Ocon s'envole avant le tunnel. Les deux monoplaces se retrouvent endommagées. Esteban Ocon abandonne. En tout, 4 voitures sont sur le tapis.


A 15h44 a lieu le restart. Les pilotes effectuent un nouveau départ arrêté. Ils partent en pneumatiques dures (blanches) et mediums (jaunes). Lors de ce nouveau départ, Charles Leclerc et Oscar Piastri effectuent tous les deux un bon départ. Au tour 4, le DRS est autorisé. Dix tours après, le rythme de course commence à s'intensifier. Au 19e tour, Oscar Piastri est à sept dixièmes du leader. Nous sommes au 26e tour et les monoplaces jouent toujours les chenilles processionnaires. A quelques tours de la mi-course, les pilotes commencent à avoir du graining sur les pneumatiques. A l'entame du 43e tour, Stroll chausse des gommes dures (blanches). Le tour suivant, Daniel Ricciardo, positionné à la 13e position, commence à attaquer Fernando Alonso. Au 50e tour, Lance Stroll effleure un rail et crève son pneumatique arrière gauche. Trois tours après, Max Verstappen rentre au stand et chausse des gommes dures. Il ressort à la sixième place. Dans un même temps, Lando Norris attaque Carlos Sainz. A 20 tours de la fin, Max Verstappen prend le meilleur tour en course. Il se rapproche dangereusement de Russell, en vain.


78e et dernier tour, Charles Leclerc fait tomber sa "malédiction" et gagne son premier grand prix à domicile. Oscar Piastri, second, n'en démérite pas. Carlos Sainz, malgré sa crevaison, clôture le podium.


Crédits photos : Andrej ISAKOVIC / AFP






Comments


bottom of page