top of page
  • Photo du rédacteurAlicia Quenard

F1: Carlos Sainz marque la première victoire 2023 de la Scuderia Ferrari.

Ce dimanche 17 Septembre 2023, à eu lieu le premier grand prix nocturne de la saison : Le grand prix de Singapour. Sur ce circuit, Max Verstappen n'a connu que des péripéties et n'a jamais remporté de victoires. Hier, Carlos Sainz signe la pole position devant George Russell. Les Ferrari marchent bien sur ce tracé. Sur la deuxième ligne de la grille, Charles Leclerc est accompagné de Lando Norris. Du côté des Redbull, Max Verstappen se positionne 11e, le néerlandais souffre d'une monoplace "inconduisible". Sergio Perez subit le même ressenti que son coéquipier. Ferrari arrachera t-elle la victoire aux Redbull ?

Batailles en batailles dans les rues de Singapour.


Charles Leclerc aidé de ses pneumatiques tendres (rouges), prend un excellent départ et double George Russell. Dans un même temps, Lewis Hamilton passe dans l'échappatoire et gagne un temps considérable sur Lando Norris. Dans le second tour, Yuki Tusnoda se voit immobilisé suite à un contact avec Sergio Perez, le japonais est contraint d'abandonner. Au milieu du peloton, Max Verstappen se positionne à la huitième place dans le neuvième tour. Le quinzième tour arrivé, Charles Leclerc se détache petit à petit de son coéquipier. George Russell se rapproche dangereusement de la Ferrari du monégasque. Charles Leclerc est prié de faire un gap de 5 secondes avec Sainz afin de contrer un potentiel undercut sur le leader. Si le pilote Ferrari obéit à son team, celui-ci voit sa course sacrifier pour son coéquipier.

Au 20e tour, Logan Sargent commet une erreur et percute le mur, le pilote américain rentre au stand, un safety car est de sorti pour enlever les débris de la Williams. Les deux Ferrari rentre au stand, Charles Leclerc perd deux places avec le trafic dans les stands. Au 21e tour, après tous les arrêts aux puits, le classement est le suivant : Carlos Sainz, Max Verstappen, George Russell, Sergio Perez, Lando Norris, et Charles Leclerc. Carlos Sainz relance rapidement la course, l'espagnol garde l'avantage. Max Verstappen tente de se défendre sur George Russell en vain. Le britannique dépasse Max Verstappen. Deux tours après, une bataille éclate pour la cinquième place entre Perez, Hamilton et Leclerc. Hamilton double Sergio Perez hors des limites de piste. Le tour suivant, Sergio Perez se fait doubler par Charles Leclerc. Au 27e tour, Max Verstappen perd l'avantage acquis grâce au safety car, sa monoplace glisse, le néerlandais se place à la sixième position. Dix tours après, c'est la guerre entre Perez, Alonso et Ocon. La dernière action revient à Esteban Ocon qui passe de manière musclée Fernando Alonso. Au 39e tour, nous n'arrêtons plus Esteban Ocon, le français croise et décroise sur Sergio Perez, il prend la septième place. A l'entame du 39e tour, Sergio Perez chausse des gommes jaunes (medium). Au 41e tour, Max Verstappen met les mêmes gommes que son coéquipier. Le mexicain repart 17e et le néerlandais 15e.


Coup de théâtre dans le dernier tour.


Au 43e tour, alors qu'il effectuait une belle course, Esteban Ocon a un problème de boîte de vitesse, le français subit son quatrième abandon de la saison. La procédure de virtual safety car est mise en place. Les deux Mercedes mettent des gommes mediums tandis que la McLaren de Norris et les deux Ferrari restent en piste. A treize tour de la fin, Lewis Hamilton marque le meilleur tour en course. Il reste dix tours et les Mercedes se rapprochent dangereusement de la troisième position. Au 53e tour, George Russell et Lewis Hamilton expulsent Charles Leclerc à la cinquième. Le monégasque reste impuissant face à la situation. C'est dans les trois derniers tours que le podium se joue pour Sainz, Norris, Russell et Hamilton. Dans le dernier tour, George Russell commet une erreur. Le britannique part à la faute laissant la troisième place à son coéquipier. Carlos Sainz remporte le grand prix de Singapour devant Lando Norris et Lewis Hamilton.


Crédit photos : REUTERS

Comments


bottom of page