top of page
  • Photo du rédacteurStéphane CAVOIT

24 HEURES DU MANS 2024. Les images de la journée test.

Dernière mise à jour : il y a 4 jours

Ce dimanche, les 62 concurrents des 24 Heures du Mans 2024 ont eu six heures à leur disposition pour effectuer leurs essais préliminaires avant la première séance officielle qui débutera mercredi. Cette journée est d'une importance capitale pour toutes les équipes, car elle permet de finaliser les préparatifs et d'aborder la course avec confiance.

Les équipes avaient de multiples objectifs à atteindre durant cette période limitée. Tout d'abord, il était impératif de qualifier les pilotes débutants. Ces derniers doivent impérativement boucler au moins dix tours pour être autorisés à participer à la course. Cela représente une première étape essentielle pour ces nouveaux venus, leur permettant de se familiariser avec le tracé exigeant du circuit de la Sarthe.

En parallèle, les équipes devaient résoudre les derniers problèmes techniques. Les voitures de course, complexes et sophistiquées, nécessitent des ajustements fins pour être optimisées. Les ingénieurs ont donc profité de ces essais pour tester différentes configurations et peaufiner les réglages des machines.

Les essais de consommation de carburant ont également été au programme. Comprendre précisément la consommation permet de planifier les arrêts aux stands de manière stratégique, ce qui peut s'avérer déterminant pour l'issue de la course. La gestion du carburant est un facteur clé de la performance en endurance, et chaque litre compte dans une course de 24 heures.

Il était crucial de donner du temps de roulage aux trois pilotes qui composent chaque équipage. La coordination entre les pilotes est essentielle pour assurer des relais fluides et efficaces durant la course. Chacun doit se familiariser avec la voiture et le circuit, et trouver son rythme de conduite optimal. Les essais permettent ainsi de renforcer la cohésion de l’équipe et de préparer les stratégies de relais.

Les essais de procédure de sécurité prévus par les autorités sportives ont aussi occupé une part importante de cette journée. Ces procédures sont essentielles pour garantir la sécurité des pilotes et des équipes. Elles incluent des simulations de situations d'urgence, telles que des évacuations rapides et des interventions en cas d'accident.

Les interruptions de séance, bien que parfois frustrantes, font partie intégrante des essais. Elles peuvent être causées par des incidents sur la piste ou des conditions météorologiques changeantes. Les équipes doivent donc rester flexibles et prêtes à adapter leurs plans en fonction des interruptions.

Les efforts déployés lors de ces essais ont permis aux équipes d’aborder la première séance officielle de mercredi avec une meilleure compréhension de leurs véhicules et une stratégie optimisée pour la course. Cette journée de travail intensif est une étape cruciale vers la performance et l’endurance nécessaire pour réussir aux 24 Heures du Mans.


Le top 5 du classement général à l’issue de la seconde séance :


1. Porsche 963 #6 Porsche Penske Motorsport

Kévin Estre / André Lotterer / Laurens Vanthoor

3’26’’907


2. Porsche 963 #4 Porsche Penske Motorsport

Mathieu Jaminet / Felipe Nasr / Nick Tandy

3’27’’142


3. Toyota GR010 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing

Sébastien Buemi / Brendon Hartley / Ryo Hirakawa

3’27’’615


4. Porsche 963 #5 Porsche Penske Motorsport

Matt Campbell / Michael Christensen / Frédéric Makowiecki

3’27’’773


5. Ferrari 499P #50 Ferrari AF Corse

Antonio Fuoco / Miguel Molina / Nicklas Nielsen

3’28’’014


Les meilleurs chronos des deux autres catégories :


LMP2 : Oreca 07-Gibson #22 United Autosports

Oliver Jarvis / Bijoy Garg / Nolan Siegel

3’34’’704

LMGT3 : Corvette Z06 LMGT3.R #82 TF Sport

Hiroshi Koizumi / Sébastien Baud / Daniel Juncadella

3’59’’883


L'album photos de Fabrice de la journée test ci dessous.


Crédits photos illustration : Stéphane CAVOIT / RACINGSHOOTS

Crédits photos album : Fabrice GUYON / RACINGSHOOTS

Comments


bottom of page